Vladimir Ilić (homme politique)

Vladimir Ilić (en serbecyrillique : Владимир Илић ; né le ) est un homme politiqueserbe. Il est membre du parti G17 Plus (G17+) et ancien président du groupe parlementaire de la coalitionRégions unies de Serbie (URS) à l’Assemblée nationale de la République de Serbie[1].

Pour les articles homonymes, voir Vladimir Ilić et Ilić.

Cet article est une ébauche concernant un homme politique serbe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vladimir Ilić
Fonctions
Député à l’Assemblée nationale de la République de Serbie
En fonction depuis le
Groupe politique Régions unies de Serbie (URS)
Coalition Régions unies de Serbie (URS)
Député à l’Assemblée nationale de la République de Serbie
Groupe politique G17 Plus
Coalition Pour une Serbie européenne
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Nationalité Serbe
Parti politique G17 Plus (G17+)
Profession Économiste
Résidence Požarevac
modifier 

. . . Vladimir Ilić (homme politique) . . .

Aux élections législatives anticipées du , Vladimir Ilić figure avec le G17 Plus sur la liste « Pour une Serbie européenne » conduite par Dragoljub Mićunović, membre du Parti démocratique, et soutenue par le président sortant Boris Tadić[2] ; la liste obtient 38,40 % des suffrages et envoie 102 représentants à l’Assemblée nationale[3] ; Vladimir Ilić est élu député[4].

Aux élections législatives du , Vladimir Ilić et son parti participent à la coalition des Régions unies de Serbie (URS), emmenée par Mlađan Dinkić[5] ; la liste obtient 5,51 % des suffrages et 16 députés[6] ; Vladimir Ilić obtient un nouveau mandat et devient président du groupe parlementaire de l’URS[1]. En plus de cette fonction, il participe aux travaux de la Commission de l’économie, du développement régional, du tourisme et de l’énergie[7], de la Commission de l’intégration européenne[8], de la Commission des questions administratives, budgétaires, des mandats et de l’immunité[9] et, en tant que suppléant, à ceux de la Commission des finances, du budget de l’État et du contrôle des dépenses publiques[10]. Il est également membre de la délégation serbe à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe[11].

À la fin du printemps et au cours de l’été 2013, une crise politique provoque des tensions au sein de la coalition gouvernementale issue des élections législatives serbes de 2012. Ivica Dačić exclut le parti Régions unies de Serbie (URS) de son gouvernement et, notamment, son représentant le plus éminent, président de ce parti et ministre des Finances et de l’Économie, Mlađan Dinkić[12]. Dinkić retrouve son mandat de député à l’Assemblée nationale[13] et remplace Vladimir Ilić à la tête du groupe[14].

. . . Vladimir Ilić (homme politique) . . .

This article is issued from web site Wikipedia. The original article may be a bit shortened or modified. Some links may have been modified. The text is licensed under “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] and some of the text can also be licensed under the terms of the “GNU Free Documentation License” [2]. Additional terms may apply for the media files. By using this site, you agree to our Legal pages . Web links: [1] [2]

. . . Vladimir Ilić (homme politique) . . .

Previous post Classe Renown
Next post Salvador (pays)