Cahiers secrets de la Grande Guerre

Les Cahiers secrets de la Grande Guerre sont un ouvrage du maréchal Émile Fayolle (1852-1928) sur la Première Guerre mondiale où il occupa comme général différents postes de commandement  et la première année d’occupation française en Rhénanie qui suivit[1]. Il écrivit ces cahiers secrètement tout au long de cette période (aucun des officiers de son entourage n’en soupçonna l’existence) et ils ne furent publiés que 36 ans après sa mort, en 1964, chez Plon.

Émile Fayolle y évoque les problèmes du commandement, fait le portrait d’autres généraux (Joffre, Nivelle, Guillaumat, Mangin, Pétain et surtout Foch), évoque la misère et le sacrifice des soldats au front…[1]

Le romancier et essayiste Henry Bordeaux, a qui le général Fayolle montra ses cahiers en 1918, en dira : « Il n’y en a pas long, mais ça porte. Les militaires sont sévères entre eux, tout comme les gens de lettres »[1].

. . . Cahiers secrets de la Grande Guerre . . .

. . . Cahiers secrets de la Grande Guerre . . .

This article is issued from web site Wikipedia. The original article may be a bit shortened or modified. Some links may have been modified. The text is licensed under “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] and some of the text can also be licensed under the terms of the “GNU Free Documentation License” [2]. Additional terms may apply for the media files. By using this site, you agree to our Legal pages . Web links: [1] [2]

. . . Cahiers secrets de la Grande Guerre . . .

Previous post Malizna admirabilis
Next post Son Myung-soon