Bataille de Tamames

La bataille de Tamames se déroule le pendant la guerre d’Espagne près de Tamames. Le 6e corps français commandé provisoirement par le général Marchand y est battu par une armée espagnole commandée par le duc del Parque.

Bataille de Tamames
Informations générales
Date 18 octobre 1809
Lieu Tamames
Issue Victoire espagnole
Belligérants
Empire français Royaume d’Espagne
Commandants
Jean Gabriel Marchand Diego de Cañas y Portocarrero
Forces en présence
11 000 hommes 20 000 fantassins
1 400 cavaliers
30 canons
Pertes
moins de 1 400 morts et blessés 713 morts et blessés
1 canon

Guerre d’Espagne

Batailles

Campagne de Castille et d’Andalousie (18091810)

Coordonnées 40° 39′ 25″ nord, 6° 06′ 15″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León

Bataille de Tamames

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Bataille de Tamames

modifier

. . . Bataille de Tamames . . .

Après l’échec de l’expédition de Soult au Portugal au printemps 1809, le 2e et le 6e corps opèrent en Galice. Les rapports entre les commandants des deux corps, les maréchaux Soult et Ney, se dégradent de plus en plus. Le 2e corps évacue rapidement la Galice, suivi par le 6e qui se porte vers Salamanque. En septembre, le maréchal Soult est nommé major-général des troupes françaises en Espagne et le maréchal Ney est renvoyé en France auprès de l’empereur Napoléon. Le commandement du 6e corps est confié provisoirement à l’un de ses divisionnaires, le général Marchand.

Début octobre, les Espagnols lancent une offensive pour reprendre Madrid. Tandis que l’armée principale, aux ordres de Juan Carlos de Aréizaga marche sur la capitale, une armée secondaire commandée par le duc del Parque est chargée de couper la retraite à l’armée française et se dirige vers Salamanque[1]. Le 6e corps, fort de 11 000[2] hommes marche à la rencontre de l’armée du duc del Parque, forte de 20 000 fantassins, 1 400 cavaliers et 30 canons[2], qui se retranche dans le village de Tamames.

. . . Bataille de Tamames . . .

Cet article est issu du site Web Wikipedia. L’article original peut être un peu raccourci ou modifié. Certains liens peuvent avoir été modifiés. Le texte est sous licence “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] et une partie du texte peut également être sous licence selon les termes de la “GNU Free Documentation License” [2]. Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias. En utilisant ce site, vous acceptez nos pages Mentions légales . Liens Web : [1] [2]

. . . Bataille de Tamames . . .

Previous post Madonna di Campiglio
Next post Liste des administrateurs coloniaux à Djibouti