Ogens

Ogens est une communesuisse du canton de Vaud, située dans le district du Gros-de-Vaud. Peuplée dès le Mésolithique, elle est citée dès 1166 et fait partie du district de Moudon entre 1798 et 2007. La commune est peuplée de 304 habitants en 2017. Son territoire, d’une surface de 339 hectares, se situe dans la région du Gros-de-Vaud, entre la vallée de la Broye et la Mentue.

Ogens


Maison de commune d’Ogens.

Héraldique
Administration
Pays Suisse
Canton Vaud
District Gros-de-Vaud
Communes limitrophes Bioley-Magnoux, Bercher, Montanaire, Oppens
Syndic Muriel Dauphin
NPA 1045
No OFS 5680
Démographie
Population
permanente
295 hab.(31 décembre 2019)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 42′ 43″ nord, 6° 43′ 23″ est
Altitude 628 m
Superficie 3,41 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Ogens
Géolocalisation sur la carte : Suisse

Ogens
Géolocalisation sur la carte : Suisse

Ogens
Liens
Site web www.ogens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]
    modifier 

    . . . Ogens . . .

    Un site mésolithique est découvert en 1955 au pied d’une falaise sur la rive droite de l’Augine. Il y a quatre abris sous roche et on y a trouvé des outils en silex et des éléments de parure en os. Ils ont été datés à 6785 av. J.-C. On trouve aussi en 1964 deux sépultures du haut Moyen Âge. Ogens est connu dès 1166 sous son nom actuel. Le village fait partie de la seigneurie de Belmont-sur-Yverdon, puis du chapitre de Lausanne et du mandement d’Essertines-sur-Yverdon au Moyen Âge. Le village fait partie du bailliage d’Yverdon à l’époque bernoise, de 1536 à 1798, puis du district de Moudon dès la révolution vaudoise, de 1798 à 2007, et du district du Gros-de-Vaud depuis 2008. La maison de commune date de 1757 et la chapelle actuelle, dédiée à Saint-Étienne et construite en 1903, est restaurée en 1976[3].

    Les armes de la commune d’Ogens se blasonnent ainsi :
    Parti de gueules et de sinople au bouc saillant d’argent brochant[4]. Adoptées en 1921, elles reprennent les couleurs des armes de Moudon, dont Ogens faisait partie du district, et le bouc, emblème traditionnel du village[5].

    . . . Ogens . . .

    This article is issued from web site Wikipedia. The original article may be a bit shortened or modified. Some links may have been modified. The text is licensed under “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] and some of the text can also be licensed under the terms of the “GNU Free Documentation License” [2]. Additional terms may apply for the media files. By using this site, you agree to our Legal pages . Web links: [1] [2]

    . . . Ogens . . .

    Previous post Georges de Mathan
    Next post Aphérèse en français