Château de Beauregard (Chablais)

Le château de Beauregard est une ancienne maison forte du XIIIe siècle situé sur la commune de Chens-sur-Léman dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour les articles homonymes, voir Château de Beauregard.

Cet article est une ébauche concernant un château.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Château de Beauregard


Château de Beauregard, vue aérienne
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction 1250
Propriétaire initial Comte de Genève
Destination initiale Tour de guet
Destination actuelle Habitation privée
Protection  Inscrit MH(1964, façades et toitures)
IGPC (pré-inventaire, jardins remarquables)
Coordonnées 46° 19′ 44″ nord, 6° 15′ 48″ est
Pays France
Région historique Comté de Genève
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Commune Chens-sur-Léman
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Château de Beauregard

Géolocalisation sur la carte : France

Château de Beauregard

modifier 

. . . Château de Beauregard (Chablais) . . .

Le château de Beauregard est situé sur la rive gauche de l’Hermance, en face du château des Faucigny d’Hermance, sur la rive du Léman[1]. Il est une possession des comtes de Genève, face aux possessions des Savoie en Chablais, notamment Thonon.

Construit à partir de 1250, le château de Beauregard était principalement une tour de guet qui relevait du comté de Genève[2]. Il a été endommagé en 1536 par les bernois, puis en 1792 pendant la Révolution française. En dépit des transformations qu’il a subi au cours du temps, il garde un donjon pentagonal surmonté actuellement d’un toit impressionnant[3].

Après plusieurs transmissions, le château est racheté en 1402 par le comte Amédée VIII de Savoie avant d’entrer le dans le patrimoine de la famille Costa de Beauregard et d’être érigé en marquisat en 1700[3].

Le château est partiellement inscrit au titre des monuments historiques en 1964[4] et son parc est inscrit au pré-inventaire du patrimoine culturel (jardins remarquables) en 1991[5].

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Le château de Beauregard est le siège d’une châtellenie, dit aussi mandement (mandamentum)[6]. Elle est unie également à Ballaison, sauf vers la fin du XIVe siècle[7]. Il s’agit plus particulièrement d’une châtellenie comtale, relevant directement du comte de Genève[7]. Dans le comté de Genève, le châtelain comtal est nommé par le comte et possède de nombreux pouvoirs[7],[8]. Avec l’intégration au comté de Savoie, à partir de 1401, celui-ci devient un « [officier], nommé pour une durée définie, révocable et amovible »[9],[10]. Il est chargé de la gestion de la châtellenie ou mandement, il perçoit les revenus fiscaux du domaine, et il s’occupe de l’entretien du château[11].

. . . Château de Beauregard (Chablais) . . .

This article is issued from web site Wikipedia. The original article may be a bit shortened or modified. Some links may have been modified. The text is licensed under “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] and some of the text can also be licensed under the terms of the “GNU Free Documentation License” [2]. Additional terms may apply for the media files. By using this site, you agree to our Legal pages . Web links: [1] [2]

. . . Château de Beauregard (Chablais) . . .

Previous post Aphérèse en français
Next post Charinus apiaca